Comment prendre soin de ses cheveux en hiver ?

Prendre soin de ses cheveux en hiver

Prendre soin de ses cheveux en hiver

La peau n’est pas la seule à souffrir du froid glacial. L’hiver n’épargne pas également les cheveux, qui subissent à la fois le gel à l’extérieur et le chauffage à l’intérieur. A l’issue, les fibres capillaires finissent par se fragiliser. Elles deviennent sèches, cassantes et ternes. Il faut procéder à certains soins particuliers, une fois que la température baisse pour garder l’éclat et la vitalité de votre chevelure.

Hydrater en profondeur les cheveux

L’hiver rime avec des fortes variations de température. Lorsque les premiers crachins commencent à tomber, les cheveux deviennent mous, secs, ternes et cassants. A ce titre, il est important d’hydrater régulièrement la peau, mais aussi les cheveux. A noter que les dégâts sont énormes durant les temps de froid. Le vent fragilise les fibres capillaires. Le bonnet asphyxie et graisse trop le cuir chevelu. Le chauffage est incontournable à ces moments-là, mais porte atteinte à la kératine. Si possible, il vaut mieux doubler les soins, pour lutter contre les méfaits de l’hiver. Cette étape permet d’éviter l’apparition des fourches. Un soin hydratant et nourrissant s’impose, et appliquez un masque approprié sur toute la longueur. Cependant, l’hydratation capillaire provient aussi du corps. Il est ainsi préconisé de boire beaucoup d’eau et de manger de manière équilibrée au quotidien.

Laver en douceur

Les cheveux se révèlent plus fragiles durant la saison froide. Cela ne veut pas dire qu’il faut réduire la fréquence de lavage, sinon ils deviennent très gras. Toutefois, un passage fréquent à l’eau risque davantage de rendre les fibres capillaires plus cassantes. Choisissez des produits moins agressifs, adaptés à la nature de vos cheveux, pour laver la tête sans toucher les racines. Un shampoing doux, de préférence biologique et naturel, ou encore une crème assainissante et hydratante permet en même temps de soigner et de renforcer la chevelure. Rincez par la suite à l’eau tiède, ce sera plus confortable. Evitez de sortir dans le froid avec les cheveux mouillés.

Couper les fourches et optimiser le brossage

Les fourches sont très fréquentes durant les froids de l’hiver. Les foulards, les bonnets, les écharpes et les cols roulés optimisent leur apparition. Il n’y a aucune solution spécifique à ce problème, sauf les éliminer pour éviter d’aggraver la situation. La disparition des parties craquelées permet d’activer la repousse en partant sur une bonne base.

Réalisez un brossage efficace, depuis les pointes vers le crâne, pour démêler et dompter les cheveux. Grâce à cette méthode, les cheveux qui chutent vont être débarrassés sans casser les autres. Il est plus judicieux d’utiliser des brosses aux poils naturels pour éviter l’électricité statique ou un peigne à dents larges.

Proscrire toute forme d’agression

L’usage d’un bonnet est très pratique en hiver. Pourtant, c’est un ennemi de taille pour les cheveux. Cet accessoire ne fait qu’étouffer la fibre capillaire, créer de l’électricité statique et augmenter la sécrétion de sébum. A la longue, les cheveux vont chuter. Vous pouvez porter le bonnet, sans trop abuser. C’en est de même pour l’usage des appareils chauffants. Adoptez une serviette en microfibre à la place d’un sèche-cheveux après le lavage. Il est recommandé aussi de limiter l’utilisation du brushing, des fers à lisser, des fers à boucler, etc.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.